Huawei : l’arrivée des smartphones pliables et la 5G au MWC

Huawei les smartphones pliables et 5G arrivent au MWC

Lors d’une récente conférence, le PDG de Huawei a mis en valeur et présenté au public, la conception du modem 5G. Il se nomme Balong 5000. Mais, il a aussi profité de cette occasion pour annoncer le prototype d’un smartphone innovant.

Le modem le plus rapide ?

Durant ce dernier événement qui s’est tenu à Beijing, ce 24 janvier, Richard Yu, le CEO de Huawei a révélé son nouveau modem 5G. Il se nomme le Balong 5000. Durant cette présentation, de nombreux détails ont été dévoilés sur ce dispositif. Pour plus de précision, c’est un modem 5G classé comme le plus rapide qui existe. Ses vitesses théoriques de téléchargement vont jusqu’à 4,6 Gbits par seconde sur des fréquences sub-6 GHz. Tandis que les fréquences intérieures, sont à 6 GHz.  Et 6,5 Gbits par seconde sur des spectres d’ondes millimétriques ou mmWaves. Il s’agit d’un modem supportant non seulement les architectures 5G, dits non-standalone (NSA), mais parvient à le faire sur les réseaux standalone (SA). Et cela, sans compter des réseaux 3G et 4 G, avec une consommation électrique affaiblie. Si nous comparons, le modem Qualcom Snapdragon X50 n’a qu’une vitesse de 5 Gbits par seconde. La puce de Huawei parvient à faire 2 fois plus que cela. En outre, il atteint jusqu’à une vitesse de x10 plus rapide que la 4G. La firme dispose donc  6 mois d’avance face à la concurrence. En gros, Huawei a poussé ses limites dans l’optimisation de la puissance de son modem.

Qu’en est-il du smartphone pliable ?

Au même moment, durant le Mobile World Congress 2019, ce qui a fait l’objet d’une grande surprise reste l’annonce du tout premier smartphone bénéficiant de cette technologie. Mais pour l’instant, le modèle ne bénéficiera pas des fréquences mmWave. Si nous mettons le smartphone en vigueur, il semble que l’appareil est à peu près similaire à celui de Samsung. Un Galaxy F de Huawei sera le premier modèle compatible à 5G et le premier dispositif pliable de la marque. Il va détenir un écran assez large qui se plie. Les deux parties sont reliées par une sorte de charnière invisible. Richard Yu démontre qu’une fois déplié, l’instrument se verra et s’utilisera comme une tablette. Et lorsque nous le plions, le téléphone prendra la forme d’un smartphone, mais en plus d’une certaine épaisseur. A la différence du Galaxy F pliable de Samsung, il ne se pliera pas vers l’intérieur, mais vers l’extérieur. Pour l’instant, les informations sur l’appellation de ce téléphone pliable ne sont pas encore mentionnées. Le prix n’est pas aussi déterminé. Selon certaines rumeurs, il est possible que le smartphone pliable soit muni d’un SoC Kirin 980 comme celui des Mate 20. Le prix sera probablement aux alentours de 1500 euros.

Huawei

  • - Classé dans : News

Retour vers le haut