Focus sur l’essaye du Huawei Mate X, le Smartphone pliable conçu pour l’avenir

huawei-mate-x-back-2-1500x1000

Huawei a dévoilé, au bout de 4 jours après l’annonce de Samsung Galaxy Fold, son premier smartphone pliable Mate X. Réalisé à la veuille du salon mondial MWC à Barcelone, la marque chinoise n’a pas hésité de faire une démonstration de force remarquable aux adeptes de téléphonie mobile. Le vendredi 1er mars passé, Huawei a convié des journalistes et les a accordé à toucher le prototype de son smartphone du futur. Cet évènement s’est déroulé dans un hôtel parisien.

Mate X, un smartphone de luxe pour le futur

Encadré par des responsables de Huawei, les journalistes spécialisées on pu prendre en main et manipuler tour à tour le smartphone pliable Mate X qui devrait être commercialisé en milieu 2019 au prix de 2299 euros. Le Mate X renferme un seul écran POLED, en plastique, qui se tourne vers l’extérieur pour la pliure, contrairement au Samsung Galaxy fold. Le fait que sa dalle replie sous cette forme émet des doutes sur sa durabilité. Cela lui rend sensible aux dégâts surtout lorsqu’il est en mode fermé. Certes, son écran en synthétique devrait limiter le risque de rupture, mais cela ne pourrait garantir les risques aux rayures par des ongles entre autres. Il semble tout de même que Huawei est conscient de cela de façon qu’il décide d’offrir une housse de transport avec le mobile malgré qu’il déclare l’avoir protégé d’un revêtement particulier.

mate x

Une technologie extrêmement révolutionnaire

Un look tant futuriste qu’impressionnant de la part de la marque, en mode plié, le Mate X s’agit d’un smartphone standard de 6,6 pouces, plus ou moins lourd et grand. Lorsqu’il est déplié, il présente une tablette originale doté d’écran de 8 pouces. Grâce à un petit bouton sous l’appareil photo qui débrouille le mécanisme de la charnière, il suffit d’y appuyer légèrement pour déplier l’appareil. Dès lors, on remarque une certaine pression suivie d’un éclat de craquement peu troublant lorsqu’il arrive en format finale. La marque promet alors de le rendre plus souple avant sa mise en vente. En tout cas, l’originalité de quoi impressionner les fans des technologies modernes est présent dans ce smartphone pliable. Il rend possible ce qui semblait irréalisable il y a encore quelque temps.

Côté application, la marque a encore beaucoup à faire

Le smartphone s’avère excellent à la main, le mécanisme de pliage fonctionne à merveille et l’affichage est sans défaut. Cependant, son interface n’est pas encore tout à fait prêt. De même son système d’exploitation est encore en période de test. Le système miroir de l’appareil photo lorsque le mobile est fermé est émouvant. Lorsqu’on prend une photo, on peut voir instantanément sur l’autre côté la même aperçu que le photographe a devant ses yeux. Le chic, c’est qu’ elle ne marche qu’en verticale. De même, lorsqu’on inverse les écran, seul le dos étant éclairé et dès qu’on le retourne, l’appareil éclairait la mauvaise dalle. Pas étonnant car les responsables de la marque même ont bien souligné que la version finalisée de ce smartphone ne sera pas disponible avant juin. Avec un produit qui n’est pas encore prêt à l’usage, on en déduit que Huawei a encore simplement fait une démonstration de force.

  • - Classé dans : News

Retour vers le haut